Pour l'hôtesse

Maladies des rhododendrons et leur traitement

Rhododendron est un très bel arbuste de jardin, souvent utilisé pour l'aménagement paysager d'un champ intérieur. Cependant, les maladies du rhododendron et leur traitement doivent être connus de tous.

Les inflorescences elles-mêmes ressemblent à des cloches dans leur forme, allant du blanc et rose tendre au violet foncé et au bordeaux. En botanique, il existe plus de 600 espèces de rhododendrons. En Russie, environ 18 espèces de ces plantes ont été collectées. La brousse tolère et s'adapte au climat tempéré. Il pousse principalement en Extrême-Orient, en Sibérie et dans le Caucase.

De nombreux jardiniers et résidents d'été sont tombés amoureux de cette plante pour les arbustes compacts aux chapeaux de fleurs brillants, ainsi que pour les cultures à long terme. Cependant, cet arbuste est assez fantaisiste et souvent sujet à diverses maladies résultant de soins inappropriés.

Les principaux facteurs affectant la plante sont:

  • forte humidité du sol,
  • alimentation insuffisante du sol en micro-éléments,
  • gel saisonnier et changements brusques de température,
  • exposition directe au soleil provoquant des brûlures sur les feuilles,
  • attaque par divers insectes nuisibles.

Respecter les règles de plantation et de soin des plantes - ce sont deux règles simples qui aideront à éviter diverses maladies du rhododendron.

Nuances d'atterrissage

Si la décision est prise d'acheter et de planter un buisson de rhododendron sur votre site, il est préférable de planter un arbuste au printemps. Cette période est propice à la plantation en pleine terre.

L'arbuste doit être planté au début du réveil de la plante. Lors de l'acquisition de l'arbuste doit connaître ses caractéristiques, points importants pour ses soins.

Chaque espèce diffère par ses besoins en lumière, humidité du sol et de l'air, résistance au gel et à la période hivernale.

Ces informations permettront de choisir le bon endroit pour planter du rhododendron et d’éviter d’autres maladies des plantes.

Si une plante a de grandes feuilles, elle a besoin de plus d’air et d’humidité. Curieusement, le rhododendron a très peur des courants d'air, qui sont si souvent au printemps. Par conséquent, il est recommandé de planter la plante dans un endroit protégé du vent, il peut s'agir d'une haie ou d'un bâtiment le fermant du vent.

Le rhododendron tolère bien la transplantation, la seule condition est le respect des racines. Sol bien friable et riche en humus. Lors de la plantation, une attention particulière doit être portée au côté ensoleillé du site.

Étant donné que la plante n'aime pas la lumière directe du soleil et que les feuilles brûlent immédiatement, vous devriez trouver un endroit où les rayons du soleil seront dispersés. Les feuilles et les fleurs de rhododendron sont très tendres et, après avoir reçu un coup de soleil, se fanent immédiatement.

Une autre caractéristique importante avant la plantation au printemps est la préparation du sol. La terre doit être acide, bien fertilisée et hydratée. Soyez prudent lors de l'alimentation de la plante, car tous les engrais ne lui conviennent pas, il ne faut pas oublier que vous ne pouvez pas utiliser de chaux, de cendre, de craie ou de coquille d'œuf broyée. Vous devez choisir un engrais qui ne change pas l'acidité du sol.

Maladies déclenchées par des facteurs environnementaux externes

Le plus souvent, la plante est sujette aux brûlures au printemps.

Ayant perdu beaucoup de force pendant la période hivernale, il s’affaiblit et les feuilles, devenues sous les rayons du soleil, deviennent de couleur brune, commencent à s’assombrir et à se dessécher, des rayures sombres peuvent apparaître sur elles.

Au printemps, des températures inférieures à zéro permettent aux feuilles de se recourber pour former un tubule. Si le dommage est mineur, le rhododendron est rapidement restauré et prend une apparence saine.

Pour éviter les brûlures et la déformation des feuilles, il est préférable de choisir un endroit semi-ombragé ou ombragé sur le site. En laissant la plante en hiver, il convient de la recouvrir de branches d’épinette ou de ruban adhésif pour jardin. Cela protégera contre les gelées d’hiver et les chutes de température printanières.

  • Se flétrir en hiver.

Pendant les longues et sévères gelées d’hiver, les feuilles de rhododendron à feuilles persistantes perdent beaucoup d’humidité, ce qui les fait tordre en tubes et l’atrophie des jeunes pousses se produit également.

Pour restaurer la plante lorsque le sol est complètement décongelé, il convient de la verser abondamment et de pulvériser plusieurs fois les feuilles avec de l’eau propre.

Lorsque les cellules végétales rétablissent complètement le manque d'eau, les feuilles reprennent leur aspect d'origine et le développement de nouvelles pousses se poursuivra. Pour préparer l'hiver, le sol doit être arrosé abondamment.

  • Excès d'humidité dans le sol.

Parfois, les feuilles de la plante acquièrent une teinte grisâtre ou terne, commencent à tomber, peuvent souvent se dessécher complètement, les nouvelles pousses perdent leur élasticité, se fanent et arrêtent leur développement - ce sont les premiers signes que la plante est saturée en eau.

Ceci est dû à un mauvais drainage ou aux sols argileux, où l'eau s'accumule et stagne en grande quantité. Dans un sol trop humide avec de l'eau stagnante, les racines s'affaiblissent rapidement, se ramollissent et sont affectées par les maladies fongiques.

Dans ce cas, la plante doit être transplantée d'urgence dans un sol plus approprié, meuble et bien ventilé. En été, les jours chauds nécessitent une pulvérisation abondante des feuilles.

La fertilisation d'une plante à la fin de l'automne entraîne souvent son flétrissement complet. Les oligo-éléments et les nutriments provoquent une croissance active et des moyens de subsistance pendant la période où la plante doit se préparer à «l'hibernation». En conséquence, le rhododendron non durci peut ne pas souffrir du gel de l'hiver.

Il y a des cas fréquents où le limbe de la feuille acquiert une couleur claire, les nouvelles pousses se développent mal, au lieu de boutons, de petites feuilles sont posées et se développent. Les feuilles adultes jaunissent rapidement et commencent à tomber.

C’est l’un des signes que la plante manque d’azote. Tout d’abord, il faut faire attention au sol: c’est très sableux. Les oligo-éléments et les composés azotés contenus dans le top dressing ne s’attardent pas dans ce type de sol.

Il est urgent de nourrir la plante florale avec des sels minéraux contenant de l'azote, de l'ammonium ou du potassium.

Lésions infectieuses

Les agronomes distinguent une vaste liste de maladies infectieuses diverses, qui touchent aussi bien les jeunes arbustes que les adultes. Pour déterminer la nature de la maladie, vous devez soigneusement diagnostiquer la plante. L’apparition de taches sur la tôle, le séchage partiel, le changement de couleur de la feuille indiquent que celle-ci est très douloureuse.

Sur les taches sur les feuilles, vous pouvez déterminer la cause de la maladie:

  1. 1Les taches sombres, sombres avec une bordure rouge sur la face inférieure de la feuille et une patine claire sur le dessus de la feuille indiquent que la plante est atteinte de la cercosporose.
  2. 2 Lorsque de grandes taches sèches apparaissent sur les feuilles de couleur brun clair avec des spores noires, la plante est infectée par une tache grise. Même les jeunes pousses peuvent mourir. La maladie s'accompagne de l'apparition de taches grises avec une bordure brune sur les bords, au centre desquelles se trouvent des points noirs spores du champignon.

Si des taches avec des spores de champignons sont trouvées, il est facile à traiter: les feuilles atteintes se détachent ou sont complètement coupées avec une branche entière.

En aucun cas, les feuilles malades ne doivent être laissées sur le sol sous la plante, afin de ne pas causer d'autres infections. Feuilles et branches collectées brûlées.

Il est nécessaire de vaporiser sur la plante une bouillie bordelaise à 1% qui la protège des taches, des frisottis et des croûtes, ainsi que des préparations contenant du cuivre.

Lors de la plantation de rhododendron sur une parcelle de terrain, il est nécessaire de prendre en compte ses caractéristiques de croissance et de soin. L'usine elle-même signalera une maladie possible qui l'a frappé. S'il prend à temps les mesures nécessaires pour améliorer la brousse, rhododendron ravira le propriétaire avec ses belles fleurs lumineuses pendant plusieurs années consécutives.

L'histoire d'une de nos lectrices, Irina Volodina:

Mes yeux étaient particulièrement frustrants, entourés de grandes rides et de cernes et de gonflements. Comment éliminer complètement les rides et les poches sous les yeux? Comment faire face à l'enflure et aux rougeurs? Mais rien n'est aussi vieux ou jeune homme que ses yeux.

Mais comment les rajeunir? Chirurgie plastique? J'ai découvert - pas moins de 5 000 dollars. Procédures matérielles - photorajeunissement, pilling gaz-liquide, lifting par radio, lifting au laser? Un peu plus accessible - le cours coûte entre 1,5 et 2 000 dollars. Et quand trouver tout ce temps? Oui et toujours cher. Surtout maintenant. Donc, pour moi, j'ai choisi une autre façon ...

Les principales maladies du rhododendron

Les rhododendrons sont un genre de plantes ornementales appartenant à la famille Vereskov. Le genre comprend environ six cents espèces, dont la plupart sont des arbustes à feuilles persistantes ou semi-décidues.

Certaines espèces sont de petits arbres. Avoir une apparence très attrayante.

Par exemple, l'azalée est considérée à juste titre comme la plus belle plante de ce genre. Les rhododendrons sont largement répandus dans le domaine de l'aménagement paysager et de la décoration décorative de jardins et de jardins à l'avant.

Cependant, outre sa belle apparence, rhododendron présente de nombreuses vulnérabilités que de nombreux agents pathogènes se précipitent pour utiliser.

Les jardiniers expérimentés savent que les principales maladies susceptibles aux rhododendrons sont dues à une technologie de soins inadéquate et aux erreurs commises par les personnes lors de la plantation ou de la culture de plantes. Le plus souvent, les maladies à rhododendrons sont causées par:

  • non-respect du niveau d'acidité du sol - le sol est trop alcalin ou trop acidifié,
  • excès d'humidité dans le sol, marécage,
  • brûlures des feuilles dues à la lumière directe du soleil
  • des erreurs commises dans le processus d'alimentation des plantes,
  • manque de nutrition
  • la sécheresse du sol, typique en hiver,
  • gel ou changements brusques de la température ambiante,
  • types de sol sableux ou argileux qui gênent le drainage de l'excès d'humidité.

De plus, il existe une cause infectieuse-parasitaire de la maladie. Les rhododendrons nuisibles sont très différents - insectes, larves, moisissures fongiques, etc.

Maladies des ravageurs

Parmi ce groupe de maladies, la punaise rhododendronique est la plus intolérable pour les rhododendrons. Symptômes d'infection associés à la formation de traces visqueuses de blanc. De petites empreintes de pied apparaissent généralement sur les feuilles. La punaise est détruite par pulvérisation de diazinon.

Granulateur Acacia - petit insecte. Ils sont bruns et ovales en apparence. Les larves avec leur tronc font un trou dans l'écorce, après quoi elles commencent à recevoir des nutriments de la tige.

Après infection, la plante commence à dépérir - s'affaiblit, perd son ancienne beauté, s'assèche au bout d'un moment.

Si le rhododendron commence à se dessécher rapidement, il est nécessaire de le traiter une fois par semaine avec un agent spécial contenant des substances organophosphorées.

Un tétranyque est un insecte de très petite taille et il est impossible de les voir sans dispositifs optiques.

En règle générale, la tique infecte les rhododendrons par temps chaud et sec en mangeant les feuilles de la plante. L'agent pathogène est déterminé symptomatiquement par des signes extérieurs: une fine toile d'araignée apparaît sur la face inférieure des feuilles et la feuille elle-même acquiert une couleur brunâtre, s'estompe et peut tomber. Pour lutter contre le parasite, il est nécessaire d'utiliser de l'agravertine ou du diazinon.

Passé limace. Parasite sur la calotte et les feuilles des jeunes plantes. Le ravageur mord dans la couronne, laissant derrière lui des trous de taille considérable. Une limace peut détruire une plante très rapidement. Afin de ne pas permettre la destruction de la plante, la limace labourée peut être collectée manuellement ou traitée avec une solution à TMTD à 0,8%.

Le tabac, ou thrips noirs, affecte de nombreux types de rhododendrons - espèces de serre et arbustes poussant en pleine terre. Thrips a une petite taille, la couleur du corps noir.

Il parasite les feuilles et les boutons, après quoi ces parties de la plante commencent à se dessécher, jaunissent et tombent. Lorsqu'elle est infectée, la plante commence à se développer beaucoup plus lentement et les bourgeons se déforment. Pour lutter contre le parasite, une solution à 0,3% de nicotine, 0, est pulvérisée.

Émulsion de karbofosovoy ou organophosphate à 2% - pyréthroïde, pain et autres.

Un hruschik asiatique est un ravageur qui peut causer le plus de dégâts aux rhododendrons. Une fois infectés, les tiges et le système racinaire sont endommagés. La feuille est également utilisée comme nourriture pour le coléoptère. Le diazinon est le remède le plus efficace contre le cancer.

Le charançon à sillons est un petit insecte de couleur noir foncé. Capable de causer des dommages importants à la plante ornementale, et si vous ne prenez pas de mesures de guérison, elle peut même la détruire.

La punaise mange le feuillage, les fleurs, les bourgeons et, dans certains cas, l’écorce. Particulièrement actif en été, il est donc recommandé de traiter la plante et le sol avec de la basudine ou du furadan.

La taupe a des ailes étroites. Les larves (chenilles) de ce papillon de nuit laissent derrière elles un grand nombre de trous traversant le feuillage, après quoi elles «s'enroulent» sur la feuille pour obtenir un produit à nymphe. Après un certain temps, le feuillage se détériore - rétrécit, s'effrite, tombe. Il est recommandé de fumiger ou de traiter les arbustes gris, afin que la taupe puisse laisser l'odeur - empêchant ainsi le dépôt de larves.

Gastéropodes. Appartenir au genre Helix. Présenté par différents types d'escargots et de limaces. Capable de détruire différentes parties des plantes - bourgeons, feuilles, pousses. Habituellement, ils se battent avec ces représentants à l'aide de la collecte manuelle, ou vous pouvez utiliser une variété de molluscicides.

Fly rhododendra - endommage les feuilles des rhododendrons arbustifs en laissant de petites taches de couleur claire. Est-ce qu’un organisme nuisible spécifique, c’est-à-dire, n’est inhérent qu’à ce type de plante? Afin d'éliminer les mouches, il faut utiliser du sulfate de nicotine en éclaboussant la plante.

Infections d'arbustes

La trachéomycose est une maladie qui a une étiologie fongique. Le flétrissement vasculaire (deuxième nom de la maladie) est causé par des champignons du genre Fusaria. La symptomatologie est très caractéristique de cette maladie: il y a un dépérissement actif des feuilles et des tiges, une teinte grisâtre typique apparaît.

La maladie est compliquée par des dommages au système racinaire, l'appareil vasculaire de l'arbuste est fortement endommagé. En cas d'infection par des champignons de ce type, il est nécessaire de couper et de détruire les parties endommagées dès que possible. Il est préférable de brûler les branches pour empêcher la propagation du champignon.

Après cela, il est nécessaire de traiter la plante avec du liquide bordelais.

La maladie de la pourriture phytophthoréenne fait également référence aux mycoses. C'est ce qu'on appelle un champignon du genre Phytophthora, c'est pourquoi il a reçu un tel nom.

Le processus de putréfaction affecte la tige et le collet de la racine, après quoi des défauts d'une nuance violet-brun se forment sur cette partie de la plante. Après un certain temps, le processus se propage au rhizome, ce qui entraîne la mort de l'arbuste.

À titre de mesure corrective, il est nécessaire de réduire la fréquence des arrosages et de traiter les arbustes avec les fonds provenant du groupe des fongicides.

Spotting septorioznaya. Cette maladie est causée par des champignons de la famille Septoria. Les feuilles sont généralement affectées, ce qui se traduit par un jaunissement et une chute inopinés (précoce). La maladie peut également affecter l'appareil à tige.

À un stade précoce, la maladie peut être différenciée après l'apparition de taches rondes qui deviennent rouges au bord et ont une teinte pâle au milieu.

Pour traiter cette mycose, il faut d'abord enlever les feuilles atteintes, puis traiter l'arbuste avec du sulfate de cuivre ou du liquide bordeaux. Après environ sept jours, la procédure doit être répétée.

Mosaïque de feuilles. La raison sont des virus qui sont véhiculés par des insectes, des pucerons et d'autres espèces d'insectes. Les plus vulnérables sont les espèces alpines de rhododendrons. En cas d'infection, la feuille devient plus fine, change de couleur et devient jaune.

Des «cloques» apparaissent à la surface de la feuille - un léger gonflement de vert. Lors de l'infection d'un arbuste, il est nécessaire de détruire la plante afin que l'agent pathogène n'atteigne pas les individus voisins. La lutte contre le porteur du virus est tout aussi importante.

Pour ce faire, vous devez utiliser les médicaments suivants - Actellic, Confidor et d’autres.

La rouille du rhododendron est présente chez les espèces à petites feuilles. Comme son nom l'indique, les symptômes sont très simples: des taches brunes ou jaunes se forment sur les feuilles. Un «coussin» de couleur foncée, une forme définie de sporulation, apparaît directement sur la feuille endolorie. Substances couramment utilisées contenant du cuivre.

Mourant pousses. Manifesté par un changement de couleur dans le brun, sec et tomber des bourgeons non ouverts. L'étiologie de la maladie est constituée de champignons du genre Phytophthora.

Si des mesures ponctuelles ne sont pas appliquées, le processus pathologique se propagera aux tiges et au feuillage, entraînant la mort de la plante. Si un flétrissement de cette nature était constaté, les branches malades devraient être détruites par le feu.

Après cela, il est nécessaire de traiter le buisson avec un quadris ou une solution de baseol à 0,2%.

Cercospora Appelé par les champignons de la famille Zerkosporov. Extérieurement, la maladie se manifeste par la défaite des feuilles - des taches rouges ou brunes sur les feuilles apparaissent à la surface. Une patine de couleur grise se forme sur le côté extérieur de la feuille. Pour le traitement, le traitement doit être effectué en alternance avec des solutions de ditan et de foundationol.

Maladies non transmissibles

Si le rhododendron a été planté sur un sol sableux, des symptômes d'insuffisance d'azote peuvent apparaître: volume de la feuille, volume réduit, floraison réduite et insuffisance rénale des ovaires. Pour la prévention et le traitement, le sol doit être périodiquement fertilisé avec des engrais minéraux et azotés.

Si le sol sur lequel les arbustes ont été plantés est excessivement acidifié, des symptômes de chlore mixte peuvent apparaître. Un autre nom est la chlorose. Des taches jaunes apparaissent sur le bord de la feuille. Cela peut être dû à l'absence de divers nutriments. La chlorose est traitée par traitement avec du sulfate de magnésium et du sulfate de fer à raison de sept grammes de chaque substance par litre d'eau.

Égoutter. Se produit généralement dans les cas où la plante a été plantée sur un sol argileux épais, ou avec un arrosage excessif, de la pluie. La feuille change de couleur, la structure de la grosseur de la racine est perturbée. Afin de prévenir cette maladie, vous devez choisir avec soin un lieu de plantation ou observer un régime d'arrosage confortable pour la plante.

Séchage d'hiver. L'un des problèmes les plus courants. Il est généralement détecté après les mois d’hiver, lorsque le gel est le plus sévère: janvier et février. La plante commence à rétrécir et à dépérir, puis meurt complètement.

Ce processus est dû à l’endommagement des chemins menant à l’humidité et au séchage excessif dû au gel et à l’air sec. Aux fins du traitement, appliquez une irrigation abondante pour reconstituer le liquide perdu.

À titre préventif, l’irrigation podzimny est utilisée.

Comment apprendre à reconnaître les maladies à rhododendrons: liste des maladies et leur traitement

Rhododendrons - extraordinaire beauté de la plante, idéale pour la décoration des parcelles de jardin, ainsi que pour plaire à la vue sur un chalet d'été simple.

Les rhododendrons, comme toute autre plante, sont sensibles à l'apparition de divers organismes nuisibles et de maladies fréquentes. Dans cet article, nous parlerons de quelles sont les maladies du rhododendron. Nous allons fournir leur photo.

De plus, nous leur offrirons le traitement approprié.

Les principales causes de la maladie de rhododendron

Les experts dans ce domaine affirment que les maladies qui affectent les rhododendrons sont le résultat d’actes erronés au cours de la parade nuptiale. Voici les principales raisons qui conduisent à la maladie de rhododendron:

  • acidité insuffisante du sol,
  • humidité élevée du sol
  • trouver la plante à la lumière directe du soleil (brûlures),
  • utilisation de pansements impropres ou mal dilués,
  • aridité de la terre (surtout en hiver),
  • manque de nutriments
  • gel et grandes variations de température
  • trop d'argile et de terre sableuse (il y a trempage et décoloration).

Pour éviter les moments négatifs, nous vous conseillons de respecter scrupuleusement les règles de plantation, de soin et de développement des rhododendrons. Et si vous remplissez toutes les conditions, alors rhododendron vous enchantera par sa belle floraison pendant de nombreuses années.

Les parasites attaquent les rhododendrons

Comme toute autre plante, les rhododendrons sont attaqués par divers insectes. Mais si vous prenez des mesures pour les combattre à temps, alors avec votre plante préférée, rien ne se passera. Cela vaut la peine d’énumérer ces insectes.

Spatule en acacia - un insecte de taille moyenne ayant une forme ronde allongée de couleur marron. Fondamentalement, ils se trouvent sur les branches de la plante et s’y accrochent avec leur trompe.

En conséquence, le rhododendron perd sa belle apparence et le processus de séchage commence.

Pour éviter la mort d'une plante, il est nécessaire de la vaporiser tous les sept jours avec une solution de composés organophosphorés.

Bug de rhododendron - Il s’agit du destructeur le plus grave et le plus courant des rhododendrons. Si des traces blanches d'une composition poudreuse ont commencé à apparaître sur les feuilles, il s'agit des premiers signes de ce ravageur. Encore une fois, il est nécessaire de lutter avec elle par pulvérisation, seule la solution de diazinon est utilisée dans ce cas.

Tétranyque - il commence généralement son attaque pendant la saison chaude et sèche. Il se nourrit principalement de la sève des feuilles de rhododendron. Le tétranyque est de très petite taille et vous ne pouvez pratiquement pas le voir.

Des symptômes tels qu'une petite toile d'araignée sur la partie inférieure de la feuille vous aideront à en savoir plus sur sa présence, puis ils commenceront à prendre une couleur pourpre sombre et à voler.

Des pulvérisations périodiques avec du diazinon ou de l'agravertine vous aideront à vaincre un tel ravageur.

Limace passée - il est principalement situé sur le dessus et les feuilles de rhododendrons et crée de grands trous. Dans une courte période de son activité malveillante, le rhododendron peut simplement mourir. Mais vous devrez gérer le slug manuellement et la solution TMTD, avec une concentration de 0,8%, vous aidera à cela. Ils ont besoin d'arroser la plante.

Thrips du tabac - il peut apparaître à la fois sur des plantes plantées à l'intérieur et à l'air libre.

Le ravageur est de petite taille et noir. Il se trouve principalement sur les fleurs et les feuilles de rhododendron. Dans ce cas, les fleurs peuvent même ne pas s'ouvrir et tomber, et le feuillage jaunit également, se fane et tombe.

Un autre signe de la présence de ce ravageur est une croissance lente des pousses et une modification de la forme des fleurs non encore ouvertes.

Voici les méthodes de traitement des thrips:

Il est nécessaire de pulvériser une solution à 0,3% de nicotine, une émulsion de carbophos à 0,2% et des composés organophosphorés (Aktar, Foafon, pyréthroïde, etc.).

Jardiniers asiatiques - Ces parasites attaquent la tige et les racines du rhododendron, se nourrissent de son feuillage et sont très dangereux. Diazinon - un outil très productif pour l'élimination du hruschiki de jardin asiatique.

Charançon sillonné - Ceci est un petit insecte de couleur noire. Avec un traitement tardif, ce virus peut détruire le rhododendron. Il se nourrit de presque tout - feuilles, écorce, fleurs et boutons. Il atteint son activité maximale en été, il est donc nécessaire de chercher périodiquement dans la brousse et d’arroser la terre avec du furadan ou de la basudine.

Mineur-taupe à ailes étroites - cet insecte nuisible endommage le rhododendron sous la forme de nombreux trous dans le feuillage et les tord progressivement dans un tube de reproduction. Pour le combattre, les jardiniers expérimentés utilisent du soufre (fumigation et pulvérisation).

Ver farineux - Ces insectes agissent en groupes, le processus de destruction d'une plante est donc très rapide. La nourriture pour eux sont les jus intracellulaires. Presque toute la plante est endommagée - bourgeons, tiges, fleurs et pousses, et son feuillage est déformé et courbé. Dans la lutte aidera karbofosom pulvérisation périodique.

Gastéropodes - Ce sont des parasites tels que les limaces et les escargots du genre Helix, ils endommagent rapidement les pousses, le feuillage et les bourgeons. Vous les retirerez vous-même de rhododendron de vos propres mains et vous aiderez à trouver un remède tel que le molluscicide.

Mouche rhododendron - nuit au feuillage de rhododendron, les épuise et après, des taches brillantes de taille moyenne. Pour détruire cet insecte nuisible, utilisez une solution de nicotine-sulfate et vaporisez-les.

Faites attention à l'article du site: Quel est le rhododendron de Catebeba Grandiflorum

La liste des maladies auxquelles le rhododendron est exposé

Trachéomycose (flétrissure vasculaire) - provoquer cette maladie des champignons du genre Fusarium. Les principales caractéristiques de cette maladie sont le séchage rapide des feuilles et des tiges et l'apparition d'une plaque grise.

Cette maladie peut entraîner la pourriture du système racinaire et tout le système vasculaire du rhododendron en souffre.

Si votre plante est touchée par cette maladie, coupez et brûlez immédiatement les mauvaises branches et pulvérisez le liquide bordelais dans les buissons.

Pourriture phytophthora - cette maladie est due à des champignons pathogènes du genre Phytophthora.

Les principaux signes d'une telle maladie sont la couverture des tiges et des racines avec des taches cramoisies sombres et parfois pourpres. De plus, il y a un processus de pourriture du système racinaire et par conséquent une détérioration de l'état général de la plante.

Dès que vous remarquez ces signes, réduisez la quantité d'arrosage et traitez le rhododendron avec un fongicide.

Septoria spot. Les champignons Septoria sont une source de maladie. Cette maladie se caractérise par un jaunissement précoce et une chute des feuilles.

Les premiers signes sont des taches arrondies de couleur rouge avec une tache blanche au centre, principalement sur les feuilles. Dès que vous voyez de telles taches, arrachez toutes les feuilles et brûlez-les. Ensuite, pulvérisez-le avec du mortier Bordeaux ou du vitriol bleu.

Quand sera sept jours, ces événements doivent être répétés.

Mosaïque de feuilles - Les punaises de lit, les pucerons et autres insectes sont porteurs de cette maladie. Cette maladie est principalement caractéristique des rhododendrons des roches alpines.

Pendant la période de maladie, les feuilles jaunissent, deviennent plus minces et forment des renflements verts. Afin d'éviter que la maladie ne se propage à tous les autres arbustes, le rhododendron, déjà malade, est déterré et brûlé.

Pour tuer les parasites qui sont porteurs d'une telle maladie, ils sont détruits avec l'aide du confident, de l'Aktellika et d'autres moyens.

Rouille de rhododendron Cette maladie se manifeste par l'apparition de taches brunes et jaunes sur le feuillage. Cette maladie est principalement inhérente aux variétés à petites feuilles. Pour vaincre la rouille, vaporisez sur le buisson des produits contenant du cuivre.

Si les pousses meurent, il s'agit également d'une maladie dont les agents responsables sont des champignons du genre Phytophtoracactorum. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, cela entraînera une infection des tiges, puis des feuilles, puis de la plante entière meurt.

Si vous remarquez les premiers signes, brûlez les parties déjà douloureuses de la brousse et traitez le rhododendron avec une solution de quadris ou 0,2% de baseol.

Manque d'azote - vient dans les rhododendrons, qui poussent dans le sol sablonneux. Signes - les feuilles deviennent plus petites, la floraison n'est pas aussi saturée, les bourgeons sont mal noués. Pour éviter cette maladie, il est nécessaire de fertiliser périodiquement le rhododendron avec des minéraux contenant de l'azote.

Chlore mixte caractérisé par l'apparition de taches jaunes sur les bords des feuilles. Le principal facteur à l'origine de cette maladie est un niveau élevé d'acidité du sol ou un faible niveau d'éléments nutritifs dans le sol. Traitez le buisson avec du sulfate de magnésium et du sulfate ferreux (7 g pour 1 litre d’eau).

La pourriture des racines - Cette maladie attaque les systèmes de tige et de racine, ce qui conduit au processus de décomposition et de mort ultérieure.

Une telle maladie se caractérise par un jaunissement et un assèchement très rapides du feuillage. Parallèlement, les bourgeons situés au sommet de la brousse commencent à mourir.

Les parties malades du buisson sont brûlées et si la maladie s'est beaucoup répandue, elle est complètement tuée. Il n’est presque pas traité, mais vous pouvez prolonger la vie de rhododendron avec l’aide de phytosporine-M.

Drainant particulier à ces rhododendrons, qui poussent dans un sol épais, argileux et trop humide. Cette maladie se manifeste par un changement de couleur de la feuille, elle tombe et la mort du système racinaire est observée. Pour éviter de telles conséquences, il est très difficile de choisir l’endroit où vous envisagez de planter du rhododendron. Et surveillez l'arrosage, ne pas humidifier fortement le sol.

Cercosporose Cette maladie est causée par le champignon de la famille des cercosporas. Des taches rouge-brun apparaissent sur les feuilles et une floraison grise apparaît sur le devant de la feuille. Pour guérir une plante, il est nécessaire de la pulvériser dès le début avec une solution de fond de teint, puis avec une solution de ditan.

Séchage d'hiver - la maladie la plus courante chez les rhododendrons. Il se pose après un hiver glacial. Le feuillage devient brun et se dessèche, puis il peut même mourir. Cette maladie se développe en raison d'une perte importante d'humidité. Par conséquent, pour le guérir, il est nécessaire d'arroser et de traiter le buisson lui-même, et idéalement, il est préférable d'utiliser le système pour l'arrosage en hiver.

En conclusion

À partir de cette publication, vous avez pu déterminer quels parasites peuvent gâcher l’existence de votre rhododendron.

En outre, nous avons réussi à déterminer quelles maladies cette plante peut contracter. Il convient de souligner que toutes ces maladies peuvent également être des rhododendrons malades et résistants au gel.

Par conséquent, pour pouvoir profiter chaque année de la belle plante de rhododendron, il est nécessaire de noter tous les changements dans le temps et de les soigner avec des moyens spéciaux.

1 Causes des maladies typiques

Les jardiniers expérimentés affirment que la plupart des maladies des rhododendrons résultent de pratiques agricoles inappropriées et d'erreurs dans le soin des plantes. Les facteurs défavorables les plus courants incluent:

  • faible niveau d'acidité du sol
  • humidité excessive du sol,
  • coup de soleil direct causant des brûlures
  • mauvais et déséquilibrés pansements,
  • assèchement du sol, caractéristique de la période hivernale,
  • carences nutritionnelles
  • gel et changements brusques de température
  • sols argileux et sableux, entraînant le mouillage et le flétrissement de la plante.

Afin d'éviter les effets indésirables, il est recommandé de suivre scrupuleusement les règles de plantation et de culture des rhododendrons. C'est ce dont nous devons parler.

2 principaux ravageurs des rhododendrons

Cette plante est attaquée par de nombreux parasites du jardin. Cependant, la mort de rhododendrons peut être évitée si des mesures sont prises à temps. Que faire dans chaque cas?

Le flagellé d’Acacia est un petit insecte de forme ovale et de couleur marron.Les larves percent l'écorce avec la trompe et collent aux branches des rhododendrons.

En raison de leur activité parasitaire, le buisson s'affaiblit, perd de son attrait visuel et rétrécit au bout d'un moment.

Pour éviter que les insectes nuisibles ne gâchent tout, la plante doit être pulvérisée avec une solution de composés organophosphorés une fois par semaine.

Le virus Rhododendron est considéré comme le parasite le plus dangereux et le plus fréquent qui affecte ces arbustes. De petites marques blanches poudreuses sur les feuilles peuvent être un signe de sa présence. Vous pouvez détruire le virus en pulvérisant du diazinon.

Un acarien attaque les arbustes de rhododendrons par temps chaud et aride, se nourrissant de la sève de son feuillage. En raison de sa taille extrêmement petite, il est impossible de le voir à l'œil nu.

Déterminer la présence de tétranyques contribuera à l’apparence de la plante: la face inférieure des feuilles comme si elle était enchevêtrée, puis elles-mêmes deviennent brunes, se ternissent et tombent.

Dans la lutte contre cela, les jardiniers aideront à pulvériser périodiquement du diazinon ou de l'agravertine.

La limace labourée affecte la cime et les feuilles des jeunes rhododendrons en les mordant et en faisant de grands trous. Son activité peut entraîner la mort des arbustes dans les plus brefs délais. Afin d'éviter cela, les individus de limace labourée devront être collectés à la main et contribueront également à sa destruction par arrosage avec une solution de TMTD (concentration de 0,8%).

Les thrips du tabac (noirs) attaquent les plantes de serre et les arbustes plantés en pleine terre. Un insecte de petite taille et de couleur noire caractéristique endommage les feuilles et les boutons des rhododendrons.

En conséquence, le feuillage devient prématurément terne, jaunit et tombe, et les fleurs s'estompent sans laisser de trace. En outre, ce ravageur inhibe fortement la croissance des jeunes pousses et déforme les bourgeons.

Ils combattent les thrips du tabac en pulvérisant sur les plantes une solution à 0,3% de nicotine, une émulsion de karbofos à 0,2%, ainsi que des composés organophosphorés (aktar, foiephone, pyréthroïde, etc.).

Les hruschiki de jardin asiatiques sont les parasites les plus dangereux pour les rhododendrons. Ils affectent les tiges et le système racinaire des plantes, mangent leurs feuilles. Le diazinon est le moyen le plus efficace de tuer un insecte.

Charançon charnu - une petite punaise noire, cause de gros dégâts à la plante et, si aucune mesure n’est prise à temps, elle peut en provoquer la mort.

Ses individus se nourrissent de feuilles, de fleurs, de bourgeons et parfois même de l'écorce de cet arbuste. Les larves infectent le système racinaire.

Pendant les mois d'été, quand il est particulièrement actif, il est recommandé de pulvériser les arbustes et de faire tremper le sol, où ils poussent, avec du furadan ou de la basudine.

Mineur-taupe à ailes étroites. Ses chenilles rongent de nombreux trous dans les feuilles, mangent le parenchyme foliaire, puis plient les bords de la feuille dans un tube pour la nymphose. En raison de leur activité, le feuillage commence à se rétrécir, à s'effriter et à tomber. Pour effrayer le papillon ailé, des personnes avisées recommandent de fumiger ou de pulvériser des arbustes au soufre.

Le ver farineux attaque les plantes avec des colonies entières, causant des dégâts rapides et importants. Les parasites se nourrissent des sucs intracellulaires du rhododendron, qui affectent les bourgeons, les tiges, les fleurs et les pousses de l’arbuste et dont le feuillage est déformé et courbé. Dans la lutte aidera karbofosom pulvérisation périodique.

Les mollusques gastéropodes sont des limaces et des escargots du genre Helix. Ils affectent activement les pousses, le feuillage et les bourgeons des rhododendrons. Vous pouvez les combattre en les ramassant à la main et en utilisant des moyens spéciaux - des molluscicides.

La mouche Rhododendron infecte les feuilles des arbustes en leur laissant de petits points brillants et des plantes en déclin. La pulvérisation de sulfate de nicotine est utilisée pour détruire ce ravageur particulier.

3 maladies typiques de ces arbustes

La trachéomycose (flétrissement vasculaire) fait référence à des maladies de nature fongique. Pathogènes - champignons du genre Fusarium.

Il est possible de reconnaître une lésion par un séchage intensif du feuillage et des tiges de rhododendrons, ainsi que par l'apparition d'une floraison grise caractéristique (mycélium). La trachéomycose entraîne la pourriture du rhizome, ainsi que des dommages importants au système vasculaire des plantes.

Lorsque des symptômes douloureux apparaissent, il est nécessaire de couper et brûler les branches touchées par la maladie, puis de pulvériser le liquide bordelais sur l’arbuste.

La pourriture de Phytophthora provoque des agents pathogènes du genre Phytophthora. À la suite de cette maladie, les tiges et le collet de racines de l'arbuste sont recouverts de taches de couleur marron ou violette.

Ensuite, le rhizome de rhododendron brunit et commence à pourrir, ce qui entraîne un affaiblissement progressif.

Dans ce cas, il est nécessaire de réduire le nombre et l'intensité de l'irrigation, ainsi que de traiter les arbustes avec des fongicides.

Septoria spot. Les agents responsables de cette maladie sont les champignons de la famille Septoria. Cette maladie affecte principalement les feuilles des rhododendrons, entraînant leur jaunissement prématuré et leur chute. Les tiges des plantes s'assèchent également.

La maladie peut être identifiée dès les premiers stades de son développement par les taches rouges rondes caractéristiques avec un centre blanc sur les feuilles de rhododendron. Le traitement commence par le fait que les feuilles malades sont coupées et brûlées.

Après quoi, on pulvérise les plantes sur du sulfate de cuivre ou de Bordeaux. La procédure devrait être répétée après une semaine.

La mosaïque des feuilles est une maladie virale, transmise par des insectes, des pucerons et de nombreux autres insectes. Les rhododendrons des espèces alpines sont les plus sensibles à cette maladie.

En raison du développement de la maladie, les feuilles de la plante jaunissent et deviennent minces et se développent à leur surface. Afin de prévenir l’infection de tous les rhododendrons, les arbustes touchés sont détruits.

Pour lutter contre les insectes vecteurs, il est recommandé d'utiliser des agents tels que konfidor, actellic, etc.

La rouille des rhododendrons affecte les variétés de plantes à petites feuilles, provoquant des taches brunes et jaunes sur leur feuillage. Sur les feuilles malades, il se forme une sporulation de l'agent pathogène qui ressemble à un tampon de couleur sombre. Dans la lutte efficace pulvérisant des préparations de cuivre.

La mort des pousses conduit au forage, au flétrissement et à la chute des boutons de Rhododendron non révélés. La maladie est de nature fongique. Pathogènes - champignons du genre Phytophtora cactorum.

En l'absence de traitement opportun et compétent, la lésion se propage d'abord aux tiges, puis aux feuilles de la plante, entraînant sa mort.

Si des signes de maladie apparaissent, les branches et les pousses atteintes doivent être brûlées, puis les arbustes doivent être pulvérisés avec une solution de quadris ou 0,2% baseol.

La privation d’azote est caractéristique des plantes poussant dans un sol sableux. Ses signes sont des feuilles peu profondes, une floraison réduite, des bourgeons ovaires faibles. Vous pouvez combattre la maladie avec des engrais réguliers avec des engrais minéraux à forte teneur en azote.

Le chlore mélangé se manifeste par l'apparition de taches jaunes sur les bords des feuilles de rhododendrons. Les causes de cette maladie sont une acidité accrue du sol ou une teneur insuffisante en nutriments et en éléments essentiels. Le problème doit être résolu en pulvérisant sur les arbustes du sulfate de magnésium et du sulfate ferreux (7 g par litre d'eau).

La pourriture des racines affecte la base de la tige et le rhizome des rhododendrons, entraînant leur pourriture et la mort de la plante. Les signes extérieurs de la maladie comprennent un jaunissement prononcé et un assèchement des feuilles de l’arbuste, ainsi que la disparition des boutons apicaux. Les branches et les pousses des patients doivent être brûlées et, en cas de dommages importants, elles doivent détruire toute la plante pour éviter la propagation de la maladie.

La pourriture des racines est difficile à traiter, bien que certains jardiniers prétendent que le processus pathologique peut être ralenti avec l’aide de Fitosporin-M.

Le drainage est caractéristique des plantes plantées dans des sols lourds et argileux, ainsi que de leur humidité excessive.

Dans le même temps, la couleur de la plaque présente un changement de couleur, une chute prématurée du feuillage et une destruction du coma radiculaire.

Pour éviter les problèmes, soyez prudent lorsque vous choisissez un site pour la plantation de rhododendrons et évitez de trop en arroser pour éviter l'engorgement du sol.

L'agent causal de la cercosporose est un champignon de la famille Cercospora. La maladie affecte les feuilles des rhododendrons en formant de nombreuses taches de couleur rouge-brun à leur surface. La face extérieure de la plaque est recouverte d'une fleur grise. Le traitement de cette maladie est réalisé par pulvérisation avec utilisation alternée de solutions de fond de teint et de ditan.

Le séchage hivernal est l'une des maladies les plus courantes des rhododendrons. Il est observé après les rudes mois d’hiver glacial. Les signes de dommages se manifestent dans le perçage et la contraction du feuillage. Puis, au bout d'un moment, tout le buisson meurt.

Les causes du développement de la maladie sont une violation des voies navigables et une perte excessive d'humidité par les rhododendrons. Pour le traitement des plantes, un arrosage abondant et abondant est recommandé, ainsi qu'une pulvérisation quotidienne des arbustes.

Afin d'éviter l'utilisation de l'irrigation dite podzimny.

Pourquoi les rhododendrons sont-ils malades?

Les rhododendrons ont des exigences assez élevées et notre climat ne contribue pas à ces plantes. Dans des conditions naturelles, dans les endroits où ils se produisent, il y a une humidité relativement élevée et des rhododendrons se développent sur les pentes, après quoi l'eau coule assez librement, de sorte que les plantes ne sont pas sujettes aux inondations. Dans nos jardins, la situation est souvent l’inverse: l’air est sec mais les sols sont souvent marécageux.

De leurs feuilles à feuilles persistantes, l'eau s'évapore tout le temps et le sol gelé des plantes d'hiver ne peut le compenser. En outre, les petites racines de la plante, de sorte que leurs racines peuvent facilement geler.

Ainsi, les plantes affaiblies peuvent être facilement détruites. Les maladies les plus courantes sont les maladies physiologiques, directement dues aux soins inadéquats au rhododendron, à une maladie infectieuse (le substrat le plus courant des champignons), et à une attaque associée. Fait intéressant, les symptômes se manifestent le plus souvent dans les rhododendrons sur les feuilles.

Il est nécessaire d'apprendre à distinguer les symptômes de la maladie des rhododendrons à la suite de soins inappropriés ou de l'alimentation des arbustes. Sinon, nous utiliserons des pesticides inutilement, ce qui n’aidera pas l’usine.

Maladies fongiques des rhododendrons

On observe des lésions fongiques lorsque le dessus brunit et brunit et que la nécrose se propage sur les plaques, que les feuilles perdent leur éclat, deviennent brunes et descendent de la partie inférieure du buisson le long de la veine principale. la tache s'assombrit rapidement.

Ces symptômes indiquent que les arbustes sont attaqués par une maladie fongique du substrat. Les plantes touchées doivent être retirées et brûlées, et les rhododendrons poussant de près doivent être traités avec les fongicides appropriés - Previcur Energy 840 SL (peut être utilisé à une concentration de 0,2%. - environ 2 litres de fluide par mètre carré de M) ou de Mildex 711.9 FH (avec concentration de 0,2%, il peut être utilisé avec succès pour la pulvérisation de plantes).

Afin de limiter l'utilisation de produits chimiques dans le jardin, les fongicides doivent être utilisés de manière interchangeable avec Biopreparatami (33 Biochikol 020 SL ou PC Biosept). Médicament biologique - Polywersum HR apporte également de très bons résultats. Il contient un champignon qui détruit la maladie.

Sur le site de plantations isolées, il est interdit de planter des rhododendrons et des azalées, des ifs, des sapins et des pins. Pour l’utilisation future de vaccins préventifs contre les plantes vivantes de bruyère à mycélium mycélium, ce qui augmente la résistance des plantes aux maladies, à la sécheresse et au pH défavorable du sol.

Des taches rondes et brun clair sur les feuilles de rhododendron peuvent indiquer une infection fongique du genre. Cercospora, Colletotrichum, Phylloslicta, Septolia . Dans ce cas, la surface supérieure de la feuille est recouverte de champignons noirs et de spores qui se propagent vers d'autres plantes, des gouttelettes d'eau et des insectes.

Si vous remarquez ces symptômes, retirez et brûlez les feuilles infectées et tombées. Les plantes inoculées sont pulvérisées 2 fois (pendant 14 jours).

Cet article détaille les maladies des rhododendrons et leur traitement. Il faut agir dès la première défaite. Cela évitera la contamination des plantes voisines.

Les principales maladies des rhododendrons et leur traitement

Les rhododendrons appartiennent aux plantes ornementales, ils sont donc également attaqués par des insectes nuisibles et diverses maladies. Les arbres à feuilles persistantes, plantés au soleil, sont plus souvent attaqués par des affections que ceux de la pénombre. La bonne technologie agricole augmente la résistance de la plante, mais la menace demeure. Dans cet article, nous verrons pourquoi les feuilles d'un rhododendron sèchent subitement, si les boutons s'assombrissent ou disparaissent, ainsi que les principales maladies auxquelles ces arbustes d'ornement sont sujets.

Trachémiomie

Le premier symptôme est le début du processus de pourriture du système racinaire. Les champignons bloquent le passage aux nutriments, ce qui nuit au système vasculaire de la plante.

Le rhododendron brunit et sèche, les feuilles sont couvertes de pétioles et un mycélium gris-blanc apparaît sur l'écorce. La racine meurt progressivement. Les restes de la plante continuent à stocker l'infection.

Si le buisson est malade, il est nécessaire de couper les zones infectées et de les brûler sans délai. Traitez toute la plante avec du liquide bordelais. La prévention consiste à pulvériser sur les arbustes et à arroser leur zone racinaire avec une solution à 0,2% de la préparation "Fundazol".

Pourriture phytophthora

La pourriture tardive est due à l'encrassement du rhododendron ou à un drainage basal mal conduit. En outre, il est possible d'introduire la pourriture du phytophthora sur la parcelle de jardin avec un arbuste malsain acheté dans une pépinière. La maladie commence à dessécher le feuillage sans possibilité de guérison.

La racine devient brune et se décompose. Commencez à tourner les branches jaunes, puis tout le rhododendron. Le collet et la base des tiges sont recouverts de taches brunes à reflets violacés sur lesquelles se développent des spores de champignons gris foncé. Le buisson s'estompe et sèche, mais ses restes et le sol autour de l'infection conservent l'infection.

Au stade initial de la lésion au rhododendron, il est nécessaire de commencer un traitement régulier au mortier de Bordeaux, au «Quadris» ou au «Fundazole» à 0,2%. Les plantes plus lourdes doivent être brûlées avec les racines et l'entretien préventif de buissons sains.

Cancer bactérien

Le cancer bactérien se manifeste par la formation de renflements arrondis sur les racines et le collet de racines de taille considérable. Ces formations deviennent plus sombres et plus difficiles avec le temps.

Le buisson ralentit sa croissance et perd son pouvoir de floraison. D'autres excroissances ainsi que le cou de la racine commencent à pourrir, la plante meurt, mais ses restes continuent à maintenir l'infection.

Comme pour le mildiou, les arbustes présentant des symptômes initiaux doivent être régulièrement traités avec du Bordeaux liquide ou un autre médicament similaire. En cas de dommages graves, brûlez la plante avec le système racinaire.

Pourriture grise et autre

Rhododendron peut affecter une variété de pourriture:

  • gris
  • jeunes plants et jeunes plants,
  • boutons floraux
  • la racine,
  • blanc sec
  • mourir de pousses.
La pourriture grise apparaît sur le feuillage, les tiges, les boutons et les pétales de la plante sous la forme de vagues taches brunes sans bordure.

Le revêtement de surface sèche progressivement et commence à se fissurer. Lorsque l'humidité est élevée, les parties du buisson atteintes de nécrose sont recouvertes d'un revêtement de spores gris moelleux et fumé.Au bout d'un moment, le mycélium qui se dessèche est rempli de sclérotes arrondis bruns.

Il est possible de lutter contre la pourriture uniquement en coupant les zones touchées du rhododendron. Pour le traitement prophylactique, vaporisez une solution à 0,2% de la préparation "Fundazol" sur la plante et versez-en une zone radiculaire. Pourriture des semis et des jeunes semis pour le rhododendron, il commence par se flétrir et se termine par la mort. Des spores blanches de champignons ou de moisissures brunes se forment sur ses feuilles. La surface est recouverte de fils ressemblant à des toiles d'araignées.

Les pousses, qui ont commencé à mourir, saupoudrent de charbon de bois broyé ou de poudre du médicament "Fundazol". De plus, aux fins de la prophylaxie, il est possible de traiter avec une solution à 0,2% de la préparation «Fundazol». Les bourgeons pourrissent Les boutons brunissent et meurent, après quoi le mycélium se développe en branches. Limiter le développement de la maladie en éliminant les boutons foncés et les pousses sèches. Pendant que la plante vit pendant la saison de croissance, pulvérisez-la toutes les deux semaines avec des médicaments contenant du cuivre. Mourir de pousses menace les arbustes poussant à l'ombre. Les bourgeons au sommet de la brousse ne fleurissent pas. Au lieu de cela, leur couleur virera au brun et le processus de mort commencera. A leur suite, les feuilles commenceront à s'enrouler, à acquérir une couleur brune et sèche. Avec une forte défaite, la plante mourra. La maladie peut commencer par le forage des feuilles sur certaines pousses. Ensuite, ils vont commencer à sécher, après quoi toute l'évasion mourra.

Faire face à la mort des pousses en brûlant le feuillage et les pousses touchés. Dès que le rhododendron s'estompe, il devrait commencer son traitement régulier (toutes les deux semaines) avec des préparations à base de cuivre. La pourriture des racines affecte les racines et les tiges à la base. Mais d’abord, le feuillage s’efface et sèche sans raison. Ensuite, les reins deviennent bruns et meurent. Immédiatement avant la mort de rhododendron, le système racinaire devient brun et pourri.

Pour faire face à la maladie, il est nécessaire de brûler les zones touchées de la plante ou complètement le buisson malade. Il est possible de protéger le rhododendron de la pourriture des racines. Maintenez l’acidité du sol au niveau requis spécifiquement pour votre classe et suivez les règles pour l’arrosage. La pourriture blanche et sèche entoure le cou de la racine et ressemble à un anneau gris-blanc. La lésion est causée par le champignon bien connu, l’agaric de miel, qui est son champignon qui pousse dans des rhododendrons affaiblis. En conséquence, le buisson meurt. Les rhododendrons en forte croissance ne souffrent pas d'une telle maladie.

La plante touchée doit être excavée et brûlée, et les arbustes situés à proximité doivent être repiqués.

Maladie de la cire

Je peux provoquer une maladie de la cire avec plusieurs types de champignons, à savoir:

  1. Causer une légère déformation avec un épaississement des feuilles. Ils sont recouverts de larges plaques de couleur rouge ou brun-rouge, rondes ou allongées. Dans la zone de nécrose apparaît la cire des spores. En conséquence, les taches sèchent et se fissurent.
  2. Formulaire la croissance des oreillers blancs sur le jeune feuillage d'un arbuste à feuilles persistantes.
  3. Les feuilles sont couvertes de taches rondes. Sur leur face arrière, vous pouvez observer le développement de spores blanches.
  4. Changer la couleur du feuillage à jaune brun. Au verso de la feuille, une patine farineuse apparaît, après quoi commence le processus de la mort.
  5. Les feuilles et les pousses sont incroyables. D'énormes feuilles vert pâle d'épaisseur anormale commencent à pousser sur le rhododendron. Ils sont couverts de fleurs blanches. La feuille commence à froncer les sourcils, à moisir et à sécher.
La plante peut être guérie de la maladie de la cire en coupant les zones touchées, ainsi qu'en la traitant avec du Bordeaux liquide ou du Cumulus. Le traitement est mieux fait au printemps.

Différents spots

Les taches de Pestalocian affectent le feuillage et les tiges. Ils apparaissent des taches brunâtres de forme irrégulière. Ils sont encadrés par une fine bordure brune. Les feuilles ont des taches plus petites que les tiges. Sur les taches apparaissent des coussinets gris avec des spores.

Le traitement des taches anthrax consiste à couper les lésions et à vaporiser le liquide de Bordeaux. Septoria Spotting affecte le feuillage de rhododendron. Il est couvert de taches rouges arrondies. Après un certain temps, des fruits en pointillés noirs du champignon apparaissent sur les taches. Après cela, le feuillage est plus jaune et sèche.

La maladie du rhododendron, représentée sur la photo, se caractérise par la formation de fructifications noires fongiques à la surface des taches; elle est donc traitée en coupant les zones touchées et en traitant l'arbuste au mortier de Bordeaux ou au Camulus.

Le cadrage de la tache peut être brun en fonction du type d'agent pathogène. Au fil du temps, la défaite s'éclaircit, se fissure et se désagrège. Dans ce cas, il est nécessaire de couper les parties touchées et de traiter le buisson avec du liquide Bordeaux ou une préparation «Camulus».

Cercosporose

La zercosporose est déterminée par la forme angulaire non standard de taches brun foncé avec un liseré rouge.

Dans des conditions de forte humidité, les plaques en feuille couvrent une floraison de spores grises. Les couches inférieures des feuilles de rhododendron sont plus susceptibles d'être endommagées.

Rust rhododendron est malade à l'automne. Des fleurs poussiéreuses de couleur rouge, jaune ou brune apparaissent à l’arrière du feuillage. La plante commence à perdre ses feuilles trop tôt. Au printemps, sur les feuilles, vous pouvez voir les coussinets avec des spores de couleur rouge foncé.

La maladie du rhododendron avec une photo n'apparaissant que sur le feuillage, la première étape de son traitement est la collecte et la combustion des feuilles. Ensuite, effectuez le traitement des médicaments, notamment du cuivre. Aux premiers stades de la maladie, le gommage est pulvérisé avec du mortier bordelais.

Considérez le danger de la maladie de la mosaïque du rhododendron et comment le traiter. Le virus de la mosaïque est très défigurant les feuilles du buisson. Ils acquièrent de la rugosité et de la dureté. La couleur de la feuille devient jaune-vert et les cors restent verts.

Pour faire face à la maladie, coupez les branches et les feuilles du buisson atteint. Si la plante est trop endommagée par le virus, supprimez-la.

La chlorose est diagnostiquée sur les taches jaunes qui apparaissent le long des bords de la feuille. Le rhododendron tombe malade en raison de l’acidité accrue du sol ou du manque de nutriments et d’oligo-éléments.

Vous pouvez faire face au problème en pulvérisant l'arbuste de sulfate de magnésium et de sulfate ferreux. Les médicaments sont dilués dans de l'eau. Dosage - 7 g / l.

Chaque type de rhododendron est sujet à une maladie particulière. De nombreuses maladies présentent un certain nombre de symptômes similaires et quelques différences seulement. Un traitement approprié peut sauver l’arbuste affecté à temps et protéger les rhododendrons en bonne santé de l’infection. Pour prolonger la vie de la brousse, faites attention à tout changement.

Feuilles jaunissantes

Le jaunissement des feuilles peut être un signe de pH incorrect du sol dans le jardin: au stade de la plantation des rhododendrons, il faut veiller à ce que le pH soit correct. L’étude peut être réalisée indépendamment en utilisant pH Hellingpeut être acheté au magasin de jardinage. Si la terre n'est pas suffisamment acide, vous pouvez appliquer un engrais au rhododendron qui acidifie le substrat. Vous pouvez mélanger le substrat avec de la tourbe acide. Si la réaction du sol est alcaline ou neutre, il est nécessaire d'appliquer un engrais acide sur les rhododendrons.

Le rhododendron germe et meurt aussi à cause de sécheresse physiologiquese produit lorsque la plante n’est pas en mesure de reconstituer les stocks de sol gelé. Rhododendron perd de l'eau par évaporation, par beau temps. La sécheresse physiologique est particulièrement dangereuse pour les plantes à grandes feuilles. Pour prévenir ou atténuer les symptômes, il est intéressant de planter du rhododendron dans un endroit sans vent où le soleil se réchauffe doucement l'après-midi. Mieux en place parmi les conifères près du mur du bâtiment. Rhododendron d'hiver ombré à l'agrofibreréduire l'exposition à la lumière directe du soleil. Limite l'évaporation à une épaisse couche de paillis autour de la plante.

Maladies fongiques et bactériennes

Le rhododendron est particulièrement sensible aux maladies fongiques. Le développement du champignon contribue à la violation des règles de soins, à la présence de divers parasites sur la plante. Un signe de la maladie est l'obscurcissement des feuilles et des boutons. Sur les plantes atteintes apparaissent les fructifications du champignon sous forme de points noirs. Le traitement de la maladie commence immédiatement avec l'apparition des premiers symptômes. Couper les parties malades et appliquer un fongicide approprié.

Présence régulière taches brunes ou foncées sur les feuilles peut indiquer une maladie fongique - tache foliaire, le rhododendron affecté s'estompe. Tache foliaire causant des champignons et des bactéries. Les feuilles infectées se dessèchent et tombent. La lutte contre les taches consiste à utiliser des fongicides. Les feuilles infectées doivent être brûlées.

Une maladie fongique commune qui attaque le rhododendron est la pourriture grise, qui permet aux champignons de se propager dans un environnement humide. Sur les feuilles, les pousses et les fleurs apparaissent farineuses, fleur gris-blancEn conséquence, le rhododendron vire au brun et meurt. La pourriture grise est détruite par les produits chimiques, le rhododendron est pulvérisé avec une infusion d’ortie ou une décoction de prêle. Les pièces infectées doivent être rapidement enlevées et brûlées.

Rhododendron est attaqué rouille et ver de farine. Les spores fongiques, caractérisées par la couleur de la rouille, sont la cause de la rouille. Les feuilles sont couvertes de taches brunes ou rouge-rouge et le rhododendron meurt lentement. Les parties infectées sont enlevées, la plante est pulvérisée avec des agents chimiques. La farine de Khrouchka favorise le développement de maladies fongiques dans le jardin. Provoque initialement l'oïdium blanc, puis gris-brun. Le rhododendron frappé s'efface et meurt. La plante doit être pulvérisée avec un médicament fongicide, vous pouvez utiliser un médicament à base d'ail.

Maladies des ravageurs

Le destructeur obstiné de rhododendron est cigales rhododendrons.

Les symptômes de la présence d'un Tsikadki - ponctions individuelles sur les feuilles, ainsi qu'une mue blanche sur la plante. Les femelles insectes pondent en septembre dans les bourgeons de la plante et, de mai à juin, des larves jaunâtres à développement lent se développent sous la face inférieure des feuilles. En juillet et août, les adultes se nourrissent de feuilles d'environ un centimètre de long et assez mobiles. Si un ravageur est effrayé, il sautera rapidement vers les autres feuilles. Vert cigale, avec des taches pigmentées allongées orange clair sur les côtés. Les insectes, qui sucent le jus de la plante, endommagent peu les feuilles en raison de leur mobilité propagation de maladies fongiques, conduit à la mort des boutons floraux. Une plante présentant des symptômes de la maladie causée par la présence d'un cyclone de rhododendron est traitée par pulvérisation d'un insecticide. La pulvérisation est répétée après dix à quatorze jours.

Rhododendron - Délicatesse pour bug de rhododendron, un petit insecte ailé, jusqu’à quatre millimètres de long. Le spécimen adulte a un corps plat et des ailes transparentes, les larves sont jaunes et petites. Les individus petits et grands se nourrissent de la sève des feuilles de l'intérieur. Un signe de la présence de l'organisme nuisible est des taches jaunâtres sur le dessus des feuilles, dans la partie inférieure - excréments sombres. Les feuilles touchées tombent avec le temps.. Les feuilles mortes doivent être ramassées et brûlées. Un traitement insecticide est appliqué sur les arbustes en mai et juin, lorsque le moment de l'éclosion des larves approche.

Il est nécessaire de mener une lutte active contre les parasites et les maladies à rhododendrons dès les premiers symptômes, nous utilisons des méthodes de contrôle chimiques. Les produits phytopharmaceutiques sont appelés: dans la lutte contre les maladies fongiques et bactériennes (fongicides), dans la lutte contre les mauvaises herbes (herbicides) et contre les insectes (insecticides). Lors de la pulvérisation d'un agent chimique sur une plante, il est nécessaire de respecter les doses indiquées, ne pas dépasser la dose. La pulvérisation est effectuée par temps calme, de préférence le soir, afin de ne pas tuer les insectes utiles. La pulvérisation ne se fait pas quand le soleil est chaud et pendant ou avant la pluie. Avant d'exécuter la procédure, il est nécessaire de vérifier combien de temps le délai entre l'application du produit de protection chimique et le moment de la récolte après la désactivation complète du produit doit être long. Pour prévenir les maladies des arbustes contribue à la nutrition des plantes.

Nous recommandons de lire

L'agent causal de la cercosporose est un champignon de la famille Cercospora. La maladie affecte les feuilles des rhododendrons en formant de nombreuses taches de couleur rouge-brun à leur surface. La face extérieure de la plaque est recouverte d'une fleur grise. Le traitement de cette maladie est réalisé par pulvérisation avec utilisation alternée de solutions de fond de teint et de ditan.

Le séchage hivernal est l'une des maladies les plus courantes des rhododendrons. Il est observé après les rudes mois d’hiver glacial. Les signes de dommages se manifestent dans le perçage et la contraction du feuillage. Puis, au bout d'un moment, tout le buisson meurt. Les causes du développement de la maladie sont une violation des voies navigables et une perte excessive d'humidité par les rhododendrons. Pour le traitement des plantes, un arrosage abondant et abondant est recommandé, ainsi qu'une pulvérisation quotidienne des arbustes. Afin d'éviter l'utilisation de l'irrigation dite podzimny.

Regarde la vidéo: Protéger mes végétaux des maladies (Octobre 2019).

Loading...